25 octobre 2009

Chapitre 41 – Révélations de nuit.

Coudey dormant à poings fermés. Holly s’installe confortablement dans le fauteuil et finit par s’endormir.

L’infirmier passe dans la nuit. Il met une couverture le plus délicatement du monde sur Holly, mais celui-ci à le sommeil léger et se réveille immédiatement.

-          « Désolé de vous avoir réveillé ! Je vous apportais juste une couverture ! »

-          « Merci beaucoup ! Mais vous savez, j’ai le sommeil très léger. Déformation professionnelle ! »

-          « Ah bon ! Vous faites quoi ? »

-          « Je suis inspecteur de police ! Et nous sommes collègues avec Coudey »

-          « Ah ! D’accord ! C’est donc en mission qu’il a pris cette balle ? »

-          « Oui ! Et ça lui a valu une chute de plus de 10 mètres de haut ! Heureusement qu’il y avait un énorme tas d’ordures qui a amorti sa chute ! Sinon, il serait mort ! »

-          « Je penses aussi ! Bon, je vous laisse, je dois continuer ma ronde ! N’hésitez à m’appeler en cas de besoin ! »

-          « Merci ! »

L’infirmier sort de la chambre et Holly, se cale à nouveau dans le fauteuil.

-          « Dis-moi Holly, j’ai entendu ce que tu disais à l’infirmier ! Je ne me souviens de rien ! Tu peux me rafraîchir la mémoire ? »

-          « Il est tard ! Tu devrais dormir ! »

-          « Ecoutes ! J’ai dormi 3 semaines à ce que l’on m’a dit ! Je peux bien attendre un peu pour me reposer ! »

-          « OK ! Ne t’énerve pas ! Tu ne te souviens de rien de l’affaire sur laquelle nous sommes ? »

-          « Absolument rien ! C’est affreux ! Je n’ai de souvenir que les évènements dont j’ai rêvé ou plutôt cauchemardé pendant mon coma ! Mais je te raconterais plus tard ! En attendant ! Raconte-moi l’affaire ! Ca devrait m’aider à retrouver la mémoire ! Enfin j’espère ! »

-          « Bon d’accord ! Commençons par le début ! Nous enquêtions sur un meurtre. Ca ne te dit rien ? »

-          « Non ! Continue ! »

-          « Nous avons retrouvé le cadavre d’un jeune homme qui avait été complètement mutilé. Il a du souffrir le martyr avant de mourir !! »

-          « Je ne me souviens pas ! Quel était son nom ? »

-          « Hercule Cule ! »

-          « Ca me dit quelque chose ça ! Mais oui ! Je revois les photos du cadavre ! »

-          « C’est super si ça t’aide à retrouver la mémoire ! »

-          « Oh ! Non ce n’est pas possible ! »

-          « Mais quoi ? »

-          « Je crois que ce hercule était dans mon coma ! »

-          « Comment ça ? »

-          « Tout à l’heure tu iras chercher le dossier et je te confirmerai ! »

-          « Confirmerai quoi ? Tu m’en a trop dit ou pas assez ! Explique ! »

-          « Bon ! Je crois que ce garçon était dans mon coma ! Il s’appelait Lèche cul ! »

-          « C’est pas bien clair ton truc ! Lèche Cul ? C’est bizarre comme nom ! »

-          « t’inquiètes ! Y’a pas que ça de bizarre ! Je t’en dirais plus, après ! Mais, continu ! »

Posté par phoenixdu92 à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Chapitre 41 – Révélations de nuit.

Poster un commentaire